LA ZONE NORD

A la lisière du désert

DESTINATIONS

De la verte Casamance aux confins du désert du Sahara, le Sénégal est une mosaïque de paysages,

une destination à découvrir sous des angles insoupçonnés. Avec un ensoleillement toute l’année, une flore et une faune riches et protégées, des infrastructures modernes, une préservation du patrimoine, le Sénégal offre de multiples angles de découvertes.

LE GRAND NORD

Aux portes du désert

Elle se situe à la lisière du désert.  Des côtes atlantiques aux confins du Sahara, la région du Fleuve se déroule en une bande plus ou moins large avec des caractères naturels, humains, culturels et économiques fortement marqués par l’axe fluvial. Elle se caractérise par un microclimat. On y voit le paysage dunaire du désert venir mourir sur les berges du fleuve Sénégal donnant le spectacle féerique du Parc du Djoudj, qui constitue une réserve mondiale au plan de la variété des espèces ornithologiques.

Cette contrée qui fut la première à être foulée par les colonisateurs en Afrique Noire, offre un accès à une découverte de l’Afrique sereine et conviviale, facilitée par sa légendaire Téranga.

Il est possible de visiter la Zone Nord toute l’année, avec aménagement des circuits et activités selon les périodes. L’ensoleillement y est permanent et les températures rarement extrêmes. 

LE DELTA DU SALOUM

Un trésor de biodiversité

Le Parc national du delta du Saloum est un trésor de biodiversité inscrit inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Terre de confluence entre les eaux du Saloum et les bras de mer, le Delta du Saloum regroupe un ensemble d’iles, recouvertes de mangroves, palétuviers, baobabs, et de fromagers.  De nombreux bras du fleuve ou bolongs, selon l’appellation locale, constitue un véritable dédale aquatique que sillonnent les pirogues en toutes saisons pour assurer la liaison entre les différents sites. Le Delta du Saloum est classé depuis 1981 comme réserve de la biosphère.

Le Delta du Saloum est unique au monde parce que dans cet ensemble, depuis au moins plus de 2000 ans, l’homme et la nature vivent en harmonie. On ne connaît pas un seul endroit au monde ou l’exploitation des coquilliers a entraîné la réalisation d’îles artificielles sous lesquelles des espaces funéraires ont été développés sous forme de tumulus. Cela n’existe nulle part ailleurs dans le monde.

LA CASAMANCE

Une région fascinante

La Zone sud est célèbre pour ses belles plages de sable fin du pays dans un environnement verdoyant de qualité, ses paysages exotiques, son parc forestier traversé par des cours d’eau, sa faune et sa flore qui font les délices de nombre de naturalistes.

La Casamance, transition entre la Savane et l’Afrique forestière où explosent les multiples facettes du melting pot culturel, se caractérise aussi par la richesse de son patrimoine  culturel, des rites et cérémonies initiatiques fascinants.

LE SÉNÉGAL ORIENTAL

Au carrefour des grandes civilisations du Mali, du Gabou, du Fouta, le Sénégal oriental  est une région d’une merveilleuse beauté avec les chutes de Dindifello, et ce décor unique d’arbres géants espacés sur des sols sablonneux cédant progressivement la place à une végétation luxuriante.

Le Sénégal Oriental abrite le parc du Niokolo Koba, créé en 1954 qui demeure une réserve de la flore et la faune soudanaise, avec près de 400 mammifères différents et plus de 400 espèces d’oiseaux ;

le Pays Bassari, inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, est un concentré de patrimoines qui renforce toutes les dimensions sociales de l’humain;

Les Bassaris sont ceux qui ont le mieux conservé leurs traditions dans leur pureté originelle, car malgré une histoire riche en péripéties du fait de leurs contacts sporadiques avec les peuples d’Afrique de l’Ouest, le substrat culturel de ce peuple est resté intact.

LA PETITE COTE

De Dakar à Joal, village natal de l’ancien président Léopold Sédar Senghor, la petite côte égrène une constellation de plages de sable fin et de villages de pêcheurs pittoresques, le long d’une façade maritime longue de 70 km, calme, claire et ensoleillée toute l’année.

Les lagunes et estuaires de Yenne, Toubab Diallaw, Somone, Nianing, Pointe Sarène, Mbodiène, et Joal, offrent un beau panorama de destinations de farniente, avec un arrière pays riche en expériences exotiques et immersion culturelle.